Gérez vos opérations financières en toute sérénité

ACTUALITÉS

Reporting extra-financier : gérez votre projet avec Coyaba

Date de publication
Le 29 février 2024

Temps de lecture
10 minutes

Par Thomas Vaupsaite
CTO Coyaba

Aujourd’hui obligatoire pour une partie des entreprises, l’élaboration d’un reporting extra-financier est un projet minutieux qui nécessite la collecte de données multiples ainsi que la collaboration étroite entre plusieurs acteurs dans toutes les strates de l’entreprise.

Découvrez comment Coyaba peut vous aider à optimiser la gestion de votre reporting extra-financier et à piloter vos actions RSE.

Qu’est-ce qu’un reporting extra-financier ?

Le reporting extra-financier, aussi appelé « reporting RSE » ou encore « reporting ESG », est un document qui consiste, pour une organisation, à communiquer sur ses engagements en matière de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) auprès du grand public, et plus spécifiquement sur les « implications sociales, environnementales et sociétales de ses activités et de son mode de gouvernance », comme l’explique le Ministère de la transition écologique.

Sommaire

Partager cet article

Le reporting extra-financier est-il obligatoire ?

Cette dernière décennie, le reporting extra-financier a fait l’objet d’une suite de textes de loi et de dispositifs à l’échelle nationale et européenne, parmi lesquels : 

  • La NFRD
  • La DPEF
  • La CSRD

La NFRD

Le reporting extra-financier est, à l’origine, issu de la NFRD (Non-Financial Reporting Directive). Cette directive européenne parue en octobre 2014 imposait aux grandes entreprises de plus de 500 salariés dont le siège social se situe au sein de l’Union européenne de suivre et de publier leurs impacts ainsi que leurs risques liés aux critères ESG (environnement, social, gouvernance).

La DPEF

En France, la NFRD a été appliquée par le décret du 9 août 2017 du code du commerce, avec la mise en place de la DPEF (Déclaration de Performance Extra-Financière).

La DPEF concerne :  

  • Les sociétés cotées : 
    • dont le bilan total s’élève à plus 20 millions d’euros ; 
    • dont le chiffre d’affaires net dépasse 40 millions d’euros ;
    • qui compte plus de 500 salariés au cours du même exercice ;
  • Les sociétés non cotées dont le bilan total ou le CA net dépasse 100 millions d’euros et dont le nombre de salariés se monte à plus de 500.

La CSRD

Depuis le 1er janvier 2024, la NFRD a été remplacée par la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive), une directive plus exigeante qui vise à harmoniser les rapports ESG à l’échelle européenne, à renforcer l’exhaustivité et la précision des informations collectées et à sensibiliser les entreprises face aux enjeux du réchauffement climatique.

La CSRD s’appliquera progressivement à différents types d’entreprises :

Entrée en vigueur de la directive CSRD

Publication du premier reporting 

Sociétés concernées

1er janvier 2024

2025 (sur l’exercice 2024)

Toutes les grandes entreprises remplissant au moins deux de ces critères : 

  • plus de 500 salariés  
  • bilan supérieur à 20M€ 
  • CA supérieur à 40M€.

1er janvier 2025

2026 (sur l’exercice 2025)

Toutes les grandes entreprises remplissant au moins deux de ces critères : 

  • plus de 250 salariés  
  • bilan supérieur à 20M€ 
  • CA supérieur à 40M€.

1er janvier 2026

2027 (sur l’exercice 2026)

Les PME cotées en bourses sur le marché européen 

→ On estime que, d’ici à 2027, près de 50 000 entreprises européennes seront concernées par la CSRD. 

Cependant, toutes les entreprises sont encouragées à réaliser une déclaration extra-financière. En effet, cette démarche de reporting vise à renforcer la transparence des entreprises auprès des parties prenantes (clients, actionnaires, salariés, citoyens…) quant à ses démarches, risques et impacts sur le plan social, environnemental et sociétal. Il s’agit aussi d’un outil destiné à partager ses objectifs en matière de développement durable et à promouvoir ses engagements et actions RSE.

Comment réaliser un reporting extra-financier ?

La déclaration de performance extra-financière doit être publiée conjointement au rapport de gestion de l’entreprise et doit notamment figurer sur son site internet dans un délai de 8 mois après la clôture de l’exercice comptable.

Elle doit contenir 4 grandes parties : 

  1. Une description du business model de l’entreprise (activités principales, offre, ressources, stratégie, clientèle cible…) ;
  2. Une analyse des principaux risques ESG rencontrés ; 
  3. La présentation des politiques mises en œuvre pour maîtriser ces risques ; 
  4. Le compte-rendu des résultats des politiques adoptées.

Le rapportage extra-financier doit par ailleurs aborder trois grandes thématiques relatives aux critères ESG (environnementaux, sociaux, de gouvernance) :

  • La dimension sociale 
    • L’organisation du travail
    • Les conditions de travail 
    • L’égalité hommes / femmes
    • L’inclusion professionnelle 
    • La diversité
    • L’égalité des chances 
    • Le respect des droits de l’homme
    • … 
  • La dimension environnementale
    • La gestion de l’impact carbone
    • Les actions de recyclage
    • La gestion des déchets
    • L’éco-conception
    • La pollution
    • Le gaspillage 
    • Le réchauffement climatique
    • … 
  • La gouvernance et les relations avec les parties prenantes 
    • Le rôle des organes d’administration 
    • La sous-traitance
    • Les fournisseurs

Coyaba vous aide à réaliser vos reportings extra-financiers

L’élaboration d’un reporting extra-financier est une démarche complexe, qui répond à de nombreux enjeux réglementaires et d’image de marque, et qui nécessite une étroite collaboration entre de multiples acteurs internes et externes à l’entreprise. Pour mener à bien ce projet, il est donc indispensable de s’équiper d’un outil de gestion collaboratif et performant, tel que Coyaba.

Sur Coyaba, vous avez accès à un espace de travail digitalisé et sécurisé, sur lequel vous pourrez accéder à de nombreuses fonctionnalités avancées afin de faciliter la gestion de votre projet de bout en bout : 

  • Attribuez, grâce aux To-Do Lists, des tâches délimitées dans le temps, à vos collaborateurs et autres parties prenantes (direction, consultant externe, DAF, DRH, équipe marketing…) et organisez-les par ordre d’urgence. Consultez l’avancée de ces tâches individuelles et collectives à tout moment, grâce à un tableau Kanban, un diagramme de Gantt ou un calendrier, entre autres. Grâce à cet outil, déclinez l’ensemble de la gestion du reporting extra-financier en actions claires et ciblées.
  • Grâce aux Achievements, vous pourrez également visualiser en un seul coup d’œil la progression de votre projet et la productivité des équipes.
  • Pour faciliter, fluidifier et accélérer les prises de décisions collectives liées à votre politique RSE et à la création du reporting ESG, Coyaba vous propose une fonctionnalité dédiée : l’outil Decisions. Vous pourrez ainsi créer un processus décisionnel structuré invitant chaque stakeholder à prendre la décision qui lui revient à un moment donné.
  • At a Glance : cette fonctionnalité indispensable vous permet d’identifier des KPIs personnalisés pour obtenir des données analytiques autour de vos actions RSE (impact carbone, indice de satisfaction de la QVT, nombre d’accidents professionnels, égalité salariale hommes-femmes…). Vous pourrez ainsi identifier, sans ambiguïtés, l’impact réel de vos engagements RSE ainsi que les actions correctives à mettre en place, afin de créer un reporting extra-financier exhaustif et transparent.
  • Comme mentionné plus haut, la création d’une déclaration de performance RSE exige la collecte de multiples données de différentes natures. Pour simplifier la gestion de cette étape clé, Coyaba met à votre disposition les Connectors. Cette fonctionnalité incontournable vous permet de centraliser l’ensemble de vos données externes sur Coyaba, quels qu’en soient le format  (Excel, CSV, Word, PDF, PPT, HTML…) et le système d’origine (Jira, Asana, Monday, Trello, logiciel maison…). Vous pourrez ainsi gérer tous vos fichiers au même endroit et partager toutes les informations utiles avec les parties prenantes concernées. Cela facilitera non seulement la création du rapport extra-financier, mais aussi toute la mise en œuvre de la politique RSE de l’entreprise.

Grâce à la fonctionnalité Clean Up, Coyaba vous aide à respecter vos engagements environnementaux. Cet outil vous permet en effet de nettoyer votre workspace en quelques clics et en toute simplicité, afin de ne garder que les données nécessaires à votre quotidien. Une fonctionnalité clé pour réduire la pollution numérique générée par le stockage de données ! des équipes dans la création du customer journey map et dans l’optimisation du parcours client.

Articles

2024-03-20T14:23:03+01:00
Aller en haut